Filtrer de la cire…

Récemment j’ai eu la chance de pouvoir me procurer de la cire d’abeille

qui n’a été manipulée qu’une seule fois, chez l’apilcultrice qui me fournit en miel régional.

Nous faisons parfois des échanges de choses divers et variées,

là vous pensez bien que j’ai sauté sur l’occas d’avoir une cire

qui a gardé la majorité des ses propriétés !!!

Mon seul soucis est que cette cire contient encore quelques impuretés et

pour l’incorporer dans des baumes ou des savons ce n’est pas tip top…

 

Comme je suis une tête de linotte, je n’ai pas pensé a lui demandé comment faire.

Je ne souhaitais pas utiliser la méthode dans l’eau,

car en refroidissant la cire peut emprisonner des gougouttes et ça ne me plait pas trop !

… J’ai fais marcher la boite a idée et Je vais vous montrer en photo comment j’ai procédé:

J’ai détourné l’appareil a fondre le chocolat (celui même dont je me sert pour fondre

les petites quantités pour mes baumes, acheté 3€ neuf en vide grenier…

avec tous ses moules… même matos que chez AZ…) .

Coupé un vieux collant (propre bien sur) et l’ai mis dans le bol chauffant,

mis ma cire dedans et hop le tour et joué !

La cire fond doucement, le bas retiens les impuretés !

 

Ensuite j’ai coulé en une fine pellicule de cire

(100/150 gr env.) dans un moule chemisé, laissé refroidir.

 

Après un petit passage au frigo, réduit la plaque en petit morceaux,

et hop je recycle un ancien pot de miel (celui de mon apicultrice bien entendu 😉 ),

en pot à cire  prète a l’emploi pour mes tambouilles …

Et voilà une astuce toute bête, un poil longue quand même car

je ne peut pas fondre plus que 100/150 gr de cire a la fois et

j’en ai Plus d’un kilo, mais bon comme ça je re-remplirais mon pot

au fur et a mesure de mes besoins !!!

Publicités

10 commentaires

  1. ah la belle affaire!!!! je ne peux plus refuser si on m en offre maintenant…je saurais comment faire 😉

    • Ha ben ça y est je me souvient qui m’a insufflé cette idée …en vrai je crois bien c’est ton idée pour filtrer certain macérâts que j’ai retenu quelque part dans un des nombreux tiroirs de ma boite a trucs et détourné … ^_^!

  2. super comme idée..
    tu as eu beaucoup d’impureté dedans?
    je me permet de demander car sur la 1ere photo ton bloc fait gros par rapport a ce qu’il en ressort.
    bisous

    • Baboutine mon bloc sur la photo 1, est ce qu’il me reste après avoir oté le bout que j’ai filtré ! mais oui, il y avait pas mal d’impuretés !

  3. Wouaw le résultat est nickel! Bravo! On peut aussi se servir des bas pour filtrer les plantes de divers macérats (glycérine, huile, vinaigre,…)…

  4. Génial! Surtout que, quand j’avais fait à l’eau, il restait un gros bloc difficile à manipuler, et aussi des impuretés… J’aurais eu peur que le collant fonde, j’y aurait pas pensé! Merci!

  5. Elle c’est génial ce truc du collant revu pour la cire j’avais aussi lu ce truc de parfum. c’est vrai que le truc de l’eau pour filtrer est très long et il faut le faire plusieurs fois ce qui est un peu long à faire.

    Je sais comment filtrer ma cire brute restante grâce à toi maintenant merci beaucouppppppppp, j’y pense ton ton bol chauffant tu as pu le nettoyer facilement ensuite ?

  6. effectivement Elfe, ça a été pas mal galère… mais avec de l’eau savonneuse très chaude et beaucoup de patience, j’en suis venue a bout 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s