La couleur des huiles

Suite a l’article très intéressant de Michèle qui explique avec quels types

d’huiles et de corps gras faire une savon blanc, il m’est venu l’idée de faire celui-ci.

J’ai repris le visuel de son savon des terres que je trouve parfait pour ce test !

Un savon avec une base plutôt claire et en ajoutant a la trace différentes huiles

pour voir leur teinte naturelle une fois saponifiées et sans ajout d’anti-oxydant.

( J’avais déjà fait ce genre de savon ici , avec des huiles vertes )

J’ai tout de même parfumé le tout avec un mélange frais et tonique,

en prenant garde de ne choisir que des huiles essentielles qui ne colorent pas !

Ça va comme suit:

Formule de base:  Coco, Saindoux, Olive, Arachide max d’eau et

soude calculé pour un sur-graissage de 5%

Pâte divisé en 6 parts égales, une laissée « nature » et

ajout de 5% d’ huiles dans cet ordre:

 Tournesol, Olive, Sésame, Soja, Colza.

He menthe verte + palmarossa.

Je devrai obtenir une dureté de 42,  un indice d’iode de 55

 et INS 161 mais c’est sans compter les ajouts d’huiles à la trace …

 Pour la mousse,douceur et le crémeux je suis dans les bonnes moyennes !

et bonne nouvelle, ce savon a un pouvoir lavant de 21  avec une moyenne compris entre 12/22 !

J’ai utilisé les huiles que j’avais sous la main, certaines bio: soja et sésame,

les autres sont des 1er prix trouvées en grandes surface.

J’ai versé ma pâte en couches au fur et a mesure dans le moule transparent.

A chaque ajout j’ai dut re-mixer chaque mini batch pour que la trace soit suffisamment épaisse,

histoire d’avoir des couches bien définies.

La couleur des huiles avant SAF :

Huiles dans la trace:

les différences de teintes ne sont pas encore bien nette…

à la mise en moule, c’est déjà un peu plus marqué:

J’ai fait ce savon le  08 Mars , je l’ai démoulé 72h plus tard malgré le fait qu’il soit encore très mou.

je n’ai pus le couper que le 13 mars …

Démoulage le 11/03/2012 

Petit clin d’oeil a Chabou (voilà mon outil de coupe 😉 )

  


après la coupe le 13/03/2012:

Le savon est encore trèèèès mou…

 

évolution , le 23/03/2012 (2semaines) :

le 05/04/2012 (4 sem.1/2):

on commence a avoir du mal a distinguer les couches,

Le savon est toujours bien mou…

Le 22/04/2012:

Après réflexion, je n’aurais pas dut ajouter à ma base d’ hv d’olive (puisque ajoutée a la trace)

mais avec plus de coco et de saindoux.

… Ca m’a parut être une bonne idée sur l’instant allez donc savoir pourquoi ???

Bref !

Le 22 avril soit après 6 semaines de cure,

le savon est encore assez souple au toucher mais cela ne veut pas dire grand chose

car je pense que c’est dut a la diversité des couches…

Amusant de voir l’évolution des teintes !

Le colza réagit assez mal, il jaunit… un début de rancissement ???

là je suis étonnée,

j’aurais plus crut a une telle réaction avec le tournesol !

les résultats les plus blancs sont obtenus avec le sésame et le tournesol.

l’huile d’olive pâlit tout doucettement en vert pâle et le soja en jaune pastel …

Le parfum lui a bien tenu dans le savon…

et ( même si ce n’est pas le sujet) la mousse est très belle:

Publicités

20 commentaires

  1. Bravo pour ce savon très intéressant, j’aurais cru que le savon se casserait du fait que les différentes couches ne durcissent pas à la même vitesse, mais en fait non, je le trouve très réussi avec ces couleurs naturelles, merci pour ce test 😉

    • merci raphael, effectivement j’y ai pensé, mais finalement non…peut-être dut au fait que le savon a été fait dans la même fournée, et qu’il n’y ai pas eu pas de durcissement entre les couches successives !

  2. Merci pour ce travail studieux et très intéressants tu vas peut-être revaloriser l’huile de tournesol car je trouve qu’on ne lui réserve pas toujours un bonne accueil un peu comme si elle était ordinaire alors que moi je la trouve géniale aussi bien en macérat qu’en phase huileuse d’une crème et c’est vrai qu’elle laisse aux autres ajout odorant la priorité olfactive.

  3. Exactement, je me rends de plus en plus compte que beaucoup de savonniers utilisent le tournesol sans constater de soucis… je vais vraiment revoir mon opinion a propos de cette huile !!! mais dans mes macérat, j’ai eu constamment de mauvaises surprises…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s