Savon au 2 sels & encre de sèche

Depuis le temps que j’enquiquine le poissonnier d’Intermarché …

Chaque semaines depuis plusieurs mois, lorsque que je vais

faire mon ravitaillement, je lui demande si il a de l’encre de sèche

et il me réponds que non en rigolant ! Ben ça y est depuis Noël,

il y en a et régulièrement s’il vous plait !

Merci Mr le poissonnier 😉

J’avais trop envie d’en ajouter dans mes pâtes alimentaires (pour rire) et

tant qu’a faire essayer dans un savon !

J’ai lu que Venezia et Poussière de lune ont essayé avec deux résultats différent,

ce qui m’a encouragé a « m’y coller ».

Pour que ma formule ait un peu plus de cohérence, j’ai choisi de faire un savon au sel

avec pas mal d’hv de coco pour booster la mousse, sur les conseils avisé

de ma cops Nin car le sel « bouffe  » la mousse…

LE RAUBA CAPÈU

( comprendra qui peut ^_^! )

les galets viennent de ma région d’origine !

Coco 40%, Karité  20%, Tournesol 20%, Colza 15%, Son de riz 5%,

soude calculé pour un surgraissage à 10%, eau salée (sel de guérande 30gr pour 1L d’eau)

Ajout a la trace  du parfum verveine et de 450gr de sels:

(250gr de sel de l’himalaya + 200gr de guérande) dans 2/3 de la pâte sans colorants,

dans le 1/3 restant (sans sel) 2 sachets d’encre de sèche, un p’tit coup de mixer.

Dans un premier temps j’ai dilué 30gr le sel de guérande dans 1L d’eau et prélevé ce dont

j’avais besoin, écrasé au pilon les sels pour la trace, parce que le sel rose de l’ Himalaya

est vraiment très gros, ce qui m’a valu une belle cloque…

Mais bon, ça valait le coup… il sent bon, je suis assez contente d’avoir obtenu un gris bien foncé

et j’ai même réussi (par hasard) a donner des formes de galets…avec beaucoup d’imagination !!!

Allez, au dodo pour 4 mois …

Mise en moule :

je sais, il y en a pas mal …

J’ai profité de cette occasion pour enfin essayer le moule que j’ai gagné

(chez Christine sur son site moules en silicone)

profitez-en c’est les soldes là bas aussi 😉

Publicités

34 commentaires

  1. Aahhh la cote niçoise…recette originale, il fallait y penser. En plus ton marbrage est reussi, j’aime bien leur esthetique et le p’tit cote verveine doit etre bien sympa. Un savon a essayer

  2. Là suis scotchée, il est superbe ce savon. L’encre de sèche fallait oser.

    ton marbrage est parfait j’adore.

    Bisous.

  3. On dirait une estampe japonaise
    Des papillons de nuit
    Il est superbe et la cohérence aussi, sel, seiche, galets, eau salée, c’est super
    Tu vas lui en offrir un à ton poissonnier;)

    • ben tien, je n’y avait pas pensé !
      je pense qu’il appréciera 😉
      Tout a l’heure une copine a même vu une « abeille » dans un des savons…hihihi!
      merci Mlk

    • Merci, Chris!
      Tu sais d’autre y avaient pensé avant moi et en faisant des recherches je n’ai trouvé que les deux liens cité dans l’article , puis comme st Thomas est mon copain, il fallait que je me sorte cette idée de la tête …
      bisoux 😉

  4. Un savon marin revigorant ! Un super savon méditerranéen à la seiche ! Bravo c’est très original comme alliance sel et sèche, et les vertus pour la peau doivent être intéressantes 🙂

  5. Superbes ces savons ! et le petit dernier avec la fée… Tu as bien fait de rajouter du coco, car je les avais aussi trouvé un peu trop sans mousse mes savons au sel. Mais, c’est tellement doux pour la peau ! Bravo !

  6. Est-ce que l’encre de seiche a un rendu différent des autres colorants naturels noirs ? (charbon, terre noire)
    Il faudra nous dire si la mousse est colorée…

    Sinon très joli et belle cohérence de la recette.

    Pourquoi une cure si longue pour les savons au sel ? Ils restent mous longtemps ?

  7. @Lyjazz, c’est la première fois que j’utilise ce « colorant », donc a l’usage je ne peux pas te renseigner encore, je ferais très certainement un billet pour donner mes impressions sur ce savon un peu spécial , mais il faudra patienter encore 3 mois environ… 😉
    pour ce qui est du temps de cure, c’est en grande partie a cause du sel qui a la capacité de retenir l’eau, j’ai déjà utilisé des savons qui n’avaient que 2 mois de cure et je ne les ai vraiment pas trouvés agréable : pas de mousse, un savon cassant et trop friable.
    peut-être qu’en tentant un petit passage au four on peut réduire ce temps de cure mais je ne garanti rien !!!
    merci de ton passage ici, je découvre avec plaisir ton blog que je ne connaissait pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s