Chaudron 1er !!!

Je viens vous raconter ma 1ère aventure avec la cuisson au chaudron…

Cet an ci, plusieurs savonnières confirmées dont Michèle et Irène ont publié sur leurs blogs, de magnifiques savons d’Alep a leur manière, issu de cette méthode de cuisson, je n’ai pas sus résister a l’envie d’essayer, (même si je n’ai pas vraiment compris les détails de calcul que Michèle a essayé de m’expliquer… 😦  )

Je suis partie sur une recette pour ma base, pas trop complexe:

  • 20% Coco
  • 10% Palme
  • 70% Olive
  • calcul de la soude pour un sur-gras de 15%
  • eau

des ajouts, j’ai pas tenté le diable, j’ai énormément copié de chez copier 🙂

5% de macérât sur sésame de fleurs de figues de barbaries

3/4 cs miel

1 cc Ehg moitié fleur de grenadier et patchouli

parfum:

14gr (env.3% de 500gr) orange/cannelle mélange (NDuk)

1,6gr d’he de patchouli

Armée de mon livre de savon by MNP…et de sa recette et façon du blog (ouai ! deux précaution valent mieux qu’une avec moi !) j’attaque la réalisation de mon savon, tout va bien, ma casserole sur le feu et au bout de quelques minutes la pâte commence a se séparer, comme si elle déphasait en accéléré…mon mixer commence a vraiment chauffer…Je reprends… un coup au fouet, un coup au mixer…la pâte se refait mais devient très liquide ! (bon là je me dit que je passe par une bonne phase de gel, ça va passer…) ça passe mais,seulement au bout d’une bonne 20aines de mn, puis remixer et là tout s’accélère: la pâte s’épaissit enfin, devient translucide, je mets les ajouts, je « moule » à la main (aux gants) tant bien que mal, j’en ai mis de partout car ma pâte est assez… gélatineuse voire collante,  et voilà :

  

le lendemain séance « d’estamping » et soin de beauté:

Hey! vous reconnaissez les tampons?

Leur vrai couleur est celle des deux photos précédente en un poil plus foncé , là je n’ai pas eu une belle luminosité dans la maison… bon finalement ce n’est pas si mal, ils sentaient trèèèès bon. 2 jours après « l’estamping », ils étaient encore bien mou, je les ai laissé en cure 2 bonnes semaines et les ai essayé…, ils donnent une belle mousse pas énormément abondante néanmoins agréable et douce. Le parfum a vraiment évolué, le patchouli a un peu pris le dessus mais sous l’eau on sent bien le mélange cannelle/orange.

Je les aime bien, ils ont vraiment un look artisanal et « ancestral » !!!

Je pense vraiment recommencer cette méthode mais avant je testerais la cuisson au four ou ITMHP… à suivre…

Publicités

18 commentaires

  1. Ils sont magnifiques Elle ! Même si tu as dû peiner et te poser bien des questions, tu les a superbement réussis. Le côté brut est très plaisant quant à ta recette, une petite merveille <3. Je lisais il y a peu, sur le sujet du livre de Michèle, une céphée qui avait eu du fil à retordre avec cette méthode pour un résultat très satisfaisant. J'ai déjà fait la cuisson à four à peu près doux(hum, pour cause d'impatience)qui donne des savons plus foncés à l'aspect moins fin et plus rude; toi, tu vas nous pondre une réussite.

    • c’est exact, depuis j’ai testé la cuisson au four mais là encore j’ai fais un gros « blreup » … 😦 enfin vous verrez l’article est programmé !)

  2. J’aime beaucoup l’aspect vintage des savons, et avec les tampons c’est trop joli!
    Par contre, la méthode m’a l’air un peu compliquée, je ne sais pas si je m’y risquerais personnellement, alors bravo!

  3. Merci beaucoup 😉
    Compliquée la méthode non, je ne crois pas, c’est moi qui me suis mise en panique toute seule , hihihi! j’ai foncée tête première trop sure de moi, sans vraiment me préparer mentalement… ^_^

  4. Ils sont superbes avec un côté naturel dans leur aspect, j’aime beaucoup si en plus ils sentent bon que demander d’autre, lol

  5. […] Ce que j’aime avec les savons au chaudron, c’est qu’ils sont utilisable dès une semaine, bien entendu on ne parle plus de « savon à froid » mais de savon cuit ou ITHMP en anglais. En général c’est une méthode utilisée pour faire des savons noirs, savons liquides pour lesquels ont se sert de potasse (KoH), mais là, j’ai eu envie de faire un autre essai de savon au chaudron avec de la soude (NAoH) comme je l’avais déjà fait avec le savon …. (ici). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s